La mue spectaculaire du Rwanda ne profite pas à tous

Derrière la façade ultra-moderne que le régime bâtit à Kigali, les marchés, populaires et traditionnels, rencontrent toujours un grand succès, dans la capitale comme dans le reste du pays.
Derrière la façade ultra-moderne que le régime bâtit à Kigali, les marchés, populaires et traditionnels, rencontrent toujours un grand succès, dans la capitale comme dans le reste du pays. - Reuters.

Reportage

La mésaventure de la ministre rwandaise de la Santé, Diane Gashumba, illustre tous les paradoxes du régime de KIgali : la volonté de bien faire, d’être en pointe dans tous les domaines, et en même temps les limites d’un pays dont le budget est modeste, la population pauvre mais où les ambitions du « grand chef », c’est-à-dire le « Boss », c’est-à-dire le président Kagame, n’ont pas de limites.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct