Coronavirus: l’Italie du Nord à la recherche du «patient zéro»

A Codogno en état de siège, les pharmacies, supermarchés et boulangeries sont pris d’assaut.
A Codogno en état de siège, les pharmacies, supermarchés et boulangeries sont pris d’assaut. - Photo News.

Dans un climat surréaliste de psychose collective, l’Italie compte ses malades et ses morts tout en célébrant les premières funérailles dans des églises désertes. Désorientée et sous le choc, la péninsule cherche aussi, de plus en plus activement, à identifier l’origine de cette inédite propagation de l’épidémie de Covid-19. La chasse au « patient zéro » qui serait l’involontaire point de départ de la contamination, presque simultanée, dans les deux principales régions touchées, la Lombardie et la Vénétie, bat son plein.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct