Le plus grand marché aux bestiaux du pays menacé de fermeture

Entre 2.000 et 3.000 bovins sont vendus chaque semaine à Ciney.
Entre 2.000 et 3.000 bovins sont vendus chaque semaine à Ciney. - Michel Tonneau.

Chaque vendredi, près de 200 camions y amènent en moyenne entre 2.000 et 3.000 têtes de bétail. Le Marché couvert de Ciney est de très loin le plus grand marché aux bestiaux de Belgique, et même l’un des grands d’Europe, rivalisant avec les plus importants sites français comme Laissac dans l’Aveyron. Sa structure de gestion, une ASBL, est essentiellement publique. La Ville de Ciney y est majoritaire, siégeant dans un conseil d’administration qui compte également des représentants de la Fédération des transporteurs de bétail, de la Fédération nationale du commerce de bétails, de la Fédération wallonne de l’agriculture (FWA) et de la société Ciney Expo. L’outil est de première importance pour le secteur de l’élevage. Et il est actuellement menacé : l’Afsca reproche au Marché couvert des défaillances en matière de traçabilité et lui laisse jusqu’au 30 avril pour régulariser la situation. Faute de quoi, l’infrastructure sera fermée. Son directeur, Pierre Tasiaux, vient d’être licencié sous la pression.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct