On n’est pas là pour sucer des glaces Un joyeux capharnaüm

Le spectacle est destiné à attirer le regard des programmateurs.
Le spectacle est destiné à attirer le regard des programmateurs. - Christophe Raynaud de Lage

On pensait avoir tout vu. A force de fréquenter les pistes contemporaines, on pensait naïvement avoir fait le tour des agrès triturés par les circassiens : trapèze, bascule, corde lisse, mât chinois, etc. Même si chaque artiste réinvente chaque fois sa discipline, par d’infinies déclinaisons, on se disait que le champ des possibles avait été labouré jusqu’au trognon. Mais c’était oublier l’inextinguible créativité de l’esprit humain. Notamment celui de Davide Bonetti, étudiant du Centre national des arts du cirque (Cnac), prestigieuse école française sise à Châlons-en-Champagne.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct