Piotr Pavlenski, «un os dans la gorge de tous les pouvoirs»

Février 2020, dans le bureau parisien de son avocat, Juan Branco.
Février 2020, dans le bureau parisien de son avocat, Juan Branco. - Reuters

Le rendez-vous était donné au cabinet de travail de Juan Branco, rue de Rennes, dans le 6e arrondissement. Avocat de Julian Assange et candidat malheureux de la France insoumise aux législatives de 2017, ce jeune homme de 30 ans jouit d’une réputation précoce et un peu sulfureuse, une sorte de Jacques Vergès de sa génération. A l’entrée, il y a un piano – « J’en ai fait huit ans mais je ne joue plus, j’étais très mauvais » –, deux chats se glissent entre vos jambes et sautent sur le bureau pour s’étirer : autant de touches bohème qui signent ce quartier intello-chic de Saint-Germain-des-Prés.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct