Olivier Van Hoofstadt, réalisateur de «Lucky»: «Un ‘Dikkenek 2’ aurait été trop cher»

«
Camper des gens un peu cons mais touchants, avec une approche minimale
», c’est ce qu’a demandé Olivier Van Hoofstadt à ses acteurs.
« Camper des gens un peu cons mais touchants, avec une approche minimale », c’est ce qu’a demandé Olivier Van Hoofstadt à ses acteurs. - D.R.

Quatorze ans après le cultissime Dikkenek, le Belge Olivier Van Hoofstadt revient avec une comédie. Mais il insiste : Lucky n’est pas Dikkenek 2. Et confirme qu’il est difficile de faire une comédie en Belgique.

« Dikkenek » avait été produit par Luc Besson. « Lucky », film franco-belge, a un casting français. Cela renforce l’idée que la comédie n’est pas dans l’ADN du cinéma belge ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct