Le CD&V, objet de toutes les spéculations

Koen Geens. © Belga.
Koen Geens. © Belga.

Il se dit néanmoins que Patrick Dewael (VLD) et Sabine Laruelle (MR), présidents de la Chambre et du Sénat, auraient quasiment (mardi, les verts n’avaient pas encore eu l’honneur) bouclé un premier tour d’entretiens avec les présidents de parti.

Où en est-on ? Tout le monde lorgne vers le CD&V. À savoir : après avoir testé jusqu’à épuisement la vraie-fausse piste N-VA-PS, est-il envisageable de se tourner vers l’hypothèse Vivaldi (que l’on rebaptiserait si elle aboutit) ? C’est-à-dire la coalition sans les nationalistes flamands, qui réunirait les trois familles socialiste, libérale et écologiste, cela avec trois variantes possibles, par ordre décroissant de vraisemblance : le CD&V (12 sièges) en supplément, ou le CDH (5 sièges), ou Défi (2 sièges).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct