Maggie De Block sur le coronavirus au «Soir»: «Il faut éviter les réflexes de panique et les mesures disproportionnées»

«
Vous savez qu’en Belgique on a bien assez de lits et une capacité de traitement suffisante. C’est un avantage
», insiste Maggie De Block.
« Vous savez qu’en Belgique on a bien assez de lits et une capacité de traitement suffisante. C’est un avantage », insiste Maggie De Block. - Pierre-Yves Thienpont

Entretien

L’Italie, la Suisse, la France, l’Allemagne, l’Autriche et la Croatie, l’expansion du Covid-19 se poursuit à travers l’Europe. Face au risque de pandémie, « le monde n’est simplement pas prêt », a prévenu le chef de la mission de l’OMS en Chine où 71 décès supplémentaires ont été constatés mardi. Avec un seul cas, la Belgique reste relativement épargnée. Mais pour combien de temps encore ? La ministre de la Santé, Maggie De Block, assure que tout est sous contrôle.

Quel serait le plan d’attaque si l’épidémie venait à se répandre en Belgique ?

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct