Avec Dries Mertens, Naples tient son nouveau roi

©Reuters
©Reuters

Il l’a fait ! Sans comparer l’effervescence populaire et médiatique qui régnait au Brésil en 1969 quand le Roi pelé était sur le point d’inscrire le 1000e but de sa carrière pro, chaque match de Dries Mertens avec Naples était placé dans le contexte du record détenu par son ancien équipier Marek Hamsik. Les nombreux soubresauts sportifs et extra-sportifs des « Partenopei » avaient pourtant semé le doute sur sa capacité à y parvenir.

Entrant dans sa dernière année de contrat, Dries Mertens entamait la saison à 12 longueurs du Slovaque bloqué à 121 buts suite à son départ en Chine. Ne manquant jamais une occasion de rappeler son amour pour Naples, l’attaquant imaginait sans doute qu’il avait tout le temps pour graver définitivement son nom au panthéon des « cannoniere » de San Paolo.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct