La Pakistanaise Asia Bibi, la nouvelle icône des chrétiens opprimés en terres musulmanes

La Pakistanaise Asia Bibi, la nouvelle icône des chrétiens opprimés en terres musulmanes
Jean-Christophe Marmara/« Le Figaro »

C’est une petite femme menue, en habit traditionnel, qui reçoit dans l’enceinte des missions catholiques de Paris où convergent les prêtres du monde entier. Dans ce havre du cœur de la capitale, elle est accompagnée de son mari, d’un ami de la famille, d’une traductrice et de deux gardes du corps. On lui apporte de l’aspirine et bientôt un médecin doit venir l’examiner. Fragile, le regard doux, Asia Bibi raconte son exil au Canada, où elle réside depuis mai 2019. « Le plus important est que je sois en vie et avec ma famille », sourit-elle. Il n’est pas facile, quand on vient du Pakistan, de s’habituer aux températures polaires et aux immenses espaces vides de l’Amérique du Nord. Asia Bibi est perdue dans cette petite maison isolée où elle demeure toute la journée avec son mari et ses deux filles, dont l’une est handicapée, au milieu des plaines enneigées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct