En Chine, des scientifiques parcourent les grottes à la recherche de nouveaux coronavirus

Les expéditions des scientifiques ciblent les grottes du sud de la Chine et de l’Asie du Sud-Est car ces régions sont des points chauds pour l’émergence de nouveaux coronavirus.
Les expéditions des scientifiques ciblent les grottes du sud de la Chine et de l’Asie du Sud-Est car ces régions sont des points chauds pour l’émergence de nouveaux coronavirus. - EcoHealth Alliance.

Décodage

Avant de pénétrer dans la grotte, les chercheurs enfilent une combinaison blanche intégrale, un masque facial muni d’un respirateur et d’épais gants. Puis ils attendent la tombée de la nuit. Au crépuscule, des milliers de chauves-souris en sortent, en quête de nourriture. Les scientifiques les attrapent avec des filets et les anesthésient avant de leur prélever du sang dans une veine située sur l’aile. « Nous effectuons aussi un frottis oral et génital, ainsi qu’un prélèvement de matière fécale », détaille Peter Daszac, le président de l’ONG américaine Eco Health Alliance.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct