Coronavirus: en première ligne, le CHU Saint-Pierre se dit prêt à accueillir des malades

Le masque PAPR (appareil de protection respiratoire à épuration d’air motorisé) est muni d’un moteur, un filtre aspirant l’air et le propulsant sur le visage. © Dominique Duchesnes.
Le masque PAPR (appareil de protection respiratoire à épuration d’air motorisé) est muni d’un moteur, un filtre aspirant l’air et le propulsant sur le visage. © Dominique Duchesnes.

Reportage

Ebola, grippe H1N1, coronavirus… Toutes ces maladies ou épidémies ont été prises en charge par l’unité des maladies infectieuses de l’hôpital universitaire Saint-Pierre. Centre de référence depuis 2004 pour les viroses émergentes, le CHU bruxellois est en première ligne pour accueillir les malades du coronavirus en Belgique. Et il se dit prêt en cas d’épidémie. Comme tous les services qui pourraient être sollicités, d’ailleurs.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct