Arnaud Ducret, à l’affiche de «Mine de rien»: «Je suis là pour distraire les gens»

Acteur et humoriste, Arnaud Ducret, ou bien l’inverse ? « Djamel Debbouze m’a dit un jour de ne jamais « perdre » le spectacle. C’est ce qui te lie avec les gens, te tient en vie artistiquement. Et si le film que tu sors marche, c’est la cerise sur le gâteau. »
Acteur et humoriste, Arnaud Ducret, ou bien l’inverse ? « Djamel Debbouze m’a dit un jour de ne jamais « perdre » le spectacle. C’est ce qui te lie avec les gens, te tient en vie artistiquement. Et si le film que tu sors marche, c’est la cerise sur le gâteau. »

entretien

Dans Mine de rien, mercredi prochain sur nos écrans, celui qui a explosé en télé avec Parents mode d’emploi et au ciné avec Profs incarne un de ces laissés-pour-compte de la France d’aujourd’hui, retrouvant leur dignité dans un projet communautaire. Cette comédie de Mathias Mlekuz (c’est son premier film) est repartie du festival de l’Alpe d’Huez avec le Prix du public dans ses valises. En général, c’est annonciateur d’un joli parcours dans les salles. Et pour Arnaud Ducret, c’est une corde de plus à l’arc de quelqu’un qui n’est pas là que pour faire rire.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct