Colruyt, Parkwind et Fluxys poursuivent leur projet d’hydrogène vert

L’électricité éolienne excédentaire peut être transformée en hydrogène par électrolyse.
L’électricité éolienne excédentaire peut être transformée en hydrogène par électrolyse. - D. R.

Eoly (filiale du groupe Colruyt), Parkwind (l’exploitant de parcs éoliens offshore) et Fluxys (le gestionnaire du réseau de transport de gaz naturel belge) ont franchi un pas supplémentaire dans la réalisation de leur projet d’usine de production d’hydrogène vert à Zeebrugge, baptisé Hyoffwind. Après une étude de faisabilité positive, le consortium va lancer un appel d’offres pour la construction de l’installation.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct