La justice allemande donne son feu vert à l’assistance au suicide

Le Tribunal constitutionnel allemand estime que l’Etat doit accepter la volonté d’un individu de ne plus vivre.
Le Tribunal constitutionnel allemand estime que l’Etat doit accepter la volonté d’un individu de ne plus vivre. - REUTERS

Correspondant à Berlin

Mourir dans la dignité est aussi un droit. C’est ainsi que les juges de la Cour constitutionnelle allemande ont justifié la suppression de l’article 217 du code pénal qui criminalisait depuis 2015 l’assistance au suicide.

Si la constitution allemande (Grundgesetz) garantit le droit à vivre librement, elle garantit également le droit de mourir librement, ont-ils expliqué. « Il doit donc être permis de faire appel à tiers pour une aide », a estimé à la lecture du jugement Andreas Vosskuhle, le président de la plus haute instance juridique allemande. Cette cour est chargée de veiller au respect des droits fondamentaux et de juger la conformité des textes avec la constitution de 1949.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct