4 importateurs, 5 candidats au titre: le rallye belge se porte bien

Adrian Fernémont est candidat à sa propre succession.
Adrian Fernémont est candidat à sa propre succession. - D.R.

En novembre dernier, on s’est longtemps extasié – à juste titre – sur le fait que trois pilotes pouvaient encore être sacrés lors de l’ultime manche, le rallye du Condroz. Et jusqu’au dernier mètre chronométré, l’attribution de la couronne fut incertaine.

Cette fois, ils sont rallymen, au moins, à viser le titre. Il y a évidemment Adrian Fernémont, le champion en titre, mais aussi Sébastien Bedoret et Kris Princen, ses plus dangereux rivaux la saison passée. Il faut y ajouter Guillaume de Mévius et Vincent Verschueren. Ce n’est pas tout : Ghislain de Mévius pourrait jouer les trouble-fête, Grégoire Munster réalisera sans doute des coups d’éclat et Cédric Cherain rivalisera avec les meilleurs à chacune de ses apparitions. De quoi nous promettre, sur papier en tout cas, de sacrées bagarres, des vainqueurs différents et une issue incertaine pour le titre pendant un long moment.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct