Grand format - L’histoire de la fresque «Le sacrifice d’Isaac» le long du canal à Bruxelles

Jeudi 19 janvier, 22h30
: on voit se dessiner l’épaule d’Isaac, les mains d’Abraham et le couteau, ainsi que, déjà, la main divine qui retiendra son bras.
Jeudi 19 janvier, 22h30 : on voit se dessiner l’épaule d’Isaac, les mains d’Abraham et le couteau, ainsi que, déjà, la main divine qui retiendra son bras. - Ivan Put.

Récit

Il travaille seul, accomplit ses repérages en solitaire, le temps de traverser un « petit enfer » créatif personnel et de développer en secret ses projets graphiques. Jusqu’au moment, dit-il, où il « n’a plus le choix. Ce soir, dehors, il fait peur. Mais il fait pire dedans ! » Il est prêt, et déjà l’inspiration le contraint, le pousse à sortir, à escalader les murs et escaliers de service, à emprunter les corniches, se glisser sur les toits et peindre les murs aveugles, éblouir la ville.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct