Justice: le procès d’Alain Mathot débutera le 2 avril

Alain Mathot est suspecté d’avoir accepté des pots-de-vin dans le cadre du marché Intradel.
Alain Mathot est suspecté d’avoir accepté des pots-de-vin dans le cadre du marché Intradel. - Thomas Van Ass

Soupçonné de s’être laissé corrompre par des cadres de l’entreprise Inova France, en charge – entre 2006 et 2009 – de la construction du nouvel incinérateur à déchets de l’intercommunale liégeoise Intradel, l’ex-député-bourgmestre de Seraing Alain Mathot a rendez-vous le 2 avril avec la justice. L’instruction d’audience aura lieu ce jour-là dès 14 heures, ont décidé jeudi d’un commun accord le tribunal correctionnel de Liège, les conseils d’Alain Mathot et ceux des parties civiles.

Puis après avoir échangé leurs conclusions, tous se reverront le 3 septembre pour le réquisitoire et les plaidoiries. Des prolongations ne sont pas à exclure, les différentes parties estimant à dix heures environ leur temps de parole.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct