Un dépistage précoce gratuit pour la mucoviscidose

20.000 échantillons sur analysés chaque année dans le laboratoire de l’hôpital Saint-Luc.
20.000 échantillons sur analysés chaque année dans le laboratoire de l’hôpital Saint-Luc. - Hatim Kaghat

Depuis le 1er janvier 2020, la mucoviscidose, maladie rare qui affecte les patients dès la naissance, fait l’objet d’un dépistage précoce gratuit. Un échantillon prélevé sur tous les nouveau-nés entre le deuxième et le cinquième jour de vie permet de mesurer le taux de trypsine immunoréactive (protéine) présente dans le sang.

Jusqu’ici, une quinzaine de pathologies rares faisaient l’objet d’un screening néonatal systématique : l’hypothyroïdie congénitale, la galactosémie, plusieurs aminoacidopathies dont la phénylcétonurie, les troubles de la beta-oxydation des acides gras et plusieurs aciduries organiques. Fin 2018, la Fédération Wallonie-Bruxelles a débloqué de nouveaux subsides pour inclure le programme de dépistage de la mucoviscidose.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct