Les petits commerçants à l’agonie

A Pékin, les petits commerçants subissent de plein fouet les mesures drastiques prises par la municipalité pour endiguer l’épidémie.
A Pékin, les petits commerçants subissent de plein fouet les mesures drastiques prises par la municipalité pour endiguer l’épidémie. - Reuters.

Z.L.

Fang (*) tient un salon de coiffure dans le centre animé de Pékin, et subit de plein fouet les mesures drastiques prises par la municipalité pour endiguer l’épidémie de coronavirus. « On a perdu 90 % de notre clientèle, chaque jour on ne reçoit plus qu’une poignée de clients », se désespère Fang, qui affiche traditionnellement complet. Les rares personnes qui poussent la porte du salon doivent porter un masque sur leur visage durant l’intégralité du rendez-vous. Après chaque coupe, la boutique est entièrement désinfectée, et les clients sont invités à attendre leur tour à l’extérieur.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct