Alessandro Baricco, invité d’honneur et romancier plutôt qu’essayiste

Les fictions d’Alessandro Baricco sont magnifiques.
Les fictions d’Alessandro Baricco sont magnifiques. - Francesca Mantovani.

Alessandro Baricco décrypteur de notre société, c’est un tout autre homme que le romancier. Dans The Game, une dizaine d’années après Les Barbares, l’invité d’honneur de la Foire du livre poursuit sa réflexion sur les modifications profondes de notre monde provoquées par les avancées d’une nouvelle culture numérique.

Dans l’ouvrage précédent, il se disait « convaincu qu’il ne s’agissait pas d’une invasion destructrice, mais d’une astucieuse mutation ». Il prend appui sur ce qu’il ignore, démarche de défricheur à son propre usage qui le conduit parfois à redécouvrir, ou à croire redécouvrir, des évidences. Et à s’arrêter là où il se sent limité.

A propos de l’intelligence artificielle, par exemple : « Je n’essaierai pas de vous expliquer ce que cela signifie exactement, j’y penserai dans dix ans, lorsque j’écrirai le troisième volet des Barbares. » Comme il l’écrit, « on verra bien »…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct