États-Unis, Europe, Asie, Afrique: se croire à l’abri du coronavirus serait une «erreur fatale»

États-Unis, Europe, Asie, Afrique: se croire à l’abri du coronavirus serait une «erreur fatale»
AFP

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a relevé à son degré maximum le niveau de la menace liée au nouveau coronavirus dont la propagation, qui s’accélère notamment en Corée du Sud et en Iran, déstabilise l’économie mondiale.

En Corée du Sud, les autorités ont recensé samedi trois nouveaux décès, portant à 16 morts le bilan de l’épidémie dans le pays. Et 594 cas supplémentaires de contamination ont été comptabilisés, la plus forte hausse quotidienne à cette date. Avec près de 3.000 cas, la Corée du Sud est le deuxième pays le plus touché au monde par l’épidémie, derrière la Chine.

Et selon la radio BBC Persian, qui cite des sources hospitalières, au moins 210 personnes sont mortes en Iran. Ce bilan, six fois plus élevé que les chiffres officiels, a été démenti par le gouvernement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct