Coronavirus: des images de la NASA montrent la chute «spectaculaire» de la pollution en Chine

Coronavirus: des images de la NASA montrent la chute «spectaculaire» de la pollution en Chine
NASA

Les satellites de surveillance de la pollution de la NASA et de l’Agence spatiale européenne (ESA) ont détecté des baisses significatives de dioxyde d’azote (NO2) au-dessus de la Chine. Il est prouvé que ce changement est au moins partiellement lié au ralentissement économique qui a suivi l’apparition du coronavirus.

Les cartes montrent les concentrations de dioxyde d’azote, un gaz nocif émis par les véhicules à moteur, les centrales électriques et les installations industrielles, en Chine du 1er au 20 janvier 2020 (avant la quarantaine) et du 10 au 25 février (pendant la quarantaine).

Selon les scientifiques de la NASA, la réduction de la pollution par le NO2 a d’abord été apparente près de Wuhan, mais s’est finalement étendue à tout le pays. Des millions de personnes ont été mises en quarantaine dans le cadre de l’une des plus grandes actions de ce type de l’histoire de l’humanité.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct