La lettre d’Europe: la Suisse, le pays où les espions sont les bienvenus

L’ex-agent de la CIA Edward Snowden.
L’ex-agent de la CIA Edward Snowden. - EPA

Le soupçon qui planait depuis plus de 50 ans est devenu une certitude. Les services de renseignements américains et allemands ont écouté et intercepté les communications de plus de 120 pays, en utilisant le double des clés des machines de chiffrement vendues par la société Crypto AG. Mieux encore, l’entreprise helvétique, basée à Zoug, a été détenue secrètement… par le BND allemand et jusqu’en 2018 par son homologue américain, la CIA. Ces secrets ont été mis à jour, début février, par une coalition de journalistes d’investigation de SRF Rundschau, de la télévision allemande ZDF et du Washington Post. Ils ont exhumé de nouveaux documents qui établissent des faits qui n’étaient aujourd’hui que des soupçons. Les enquêtes parlementaires en cours diront ce que le Conseil fédéral savait ou… ne voulait pas savoir.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct