Un anniversaire en demi-teinte

L’an dernier, lors de la grève des femmes du huit mars, Christie Morreale était déguisée en « servante écarlate » (en référence au récit dystopique de Margaret Atwood, adapté en série). Cette année, en tant que ministre, elle sera dans l’avion pour New York, où elle assistera à la 63e commission de la condition de la femme de l’ONU, où sera évaluée la déclaration de Pékin sur l’égalité des genres, adoptée il y a 25 ans par 189 pays. Un anniversaire en demi-teinte puisqu’aucune négociation n’est prévue en vue de nouvelles avancées. « Ces dernières années, on observe un recul des droits des femmes dans de nombreux pays, dont les Etats-Unis depuis l’arrivée de Trump. Il y a une telle crainte de recul général en cas de négociations entre Etats, qu’on préfère ne pas négocier. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct