Pénurie de main-d’œuvre: l’Allemagne se lance dans l’immigration choisie

Pénurie de main-d’œuvre: l’Allemagne se lance dans l’immigration choisie

L’Allemagne a besoin de main-d’œuvre, de beaucoup de main-d’œuvre. Après dix ans de croissance ininterrompue, le pays voisin a pratiquement atteint le plein-emploi. Dans tous les secteurs de l’économie, on manque cruellement de bras. Plus d’un million de postes sont vacants, surtout dans le bâtiment, les transports et dans les maisons de retraites.

« C’est compliqué de trouver du personnel qualifié. Mais il est encore plus difficile de former des jeunes pour la relève. On ne trouve plus personne ! », déplore Norbert Mensing, directeur de la PME berlinoise « Tornado », spécialisée dans les mécanismes de transmission électrique (100 employés).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct