Foire du livre: être auteur de BD, pas si facile...

Daniel Blancou à sa table à dessin, en quête de l’excellence et d’une histoire incroyable...
Daniel Blancou à sa table à dessin, en quête de l’excellence et d’une histoire incroyable... - Sarbacane.

Selon les derniers chiffres disponibles auprès du Syndicat de la librairie française, les ventes de bande dessinée ont encore connu une augmentation de 7,4 % en 2019. Les éditeurs ont produit 78 millions d’albums, dont 60 % de nouveautés. La BD reste le secteur du livre qui en imprime le plus : sur les 10.000 titres publiés l’an dernier, on compte 42 % de nouveautés. En termes de ventes, la bande dessinée pèse désormais 276 millions d’euros.

Mais si les chiffres donnent le sourire, la situation financière des auteurs est pourrie. Il devient quasi impossible de (sur)vivre de son talent. La majorité des auteurs perçoivent entre 30 et 40 eurocents par album vendu selon la Scam, la Société des auteurs et autrices. Moins de 30 % d’entre eux parviendraient aujourd’hui à toucher le revenu minimum. Les autres exercent un ou plusieurs métiers parallèles pour boucler leurs fins de mois.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct