A la frontière gréco-turque, les migrants comme instruments de pression

A Ipsala, à quelques mètres du poste frontière entre la Turquie et la Grèce, des centaines de réfugiés sont regroupés dans l’espoir de passer en Europe. © EPA.
A Ipsala, à quelques mètres du poste frontière entre la Turquie et la Grèce, des centaines de réfugiés sont regroupés dans l’espoir de passer en Europe. © EPA.

Reportage

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct