Coronavirus: pourquoi l’information reste parcellaire sur l’étendue de l’épidémie

Coronavirus: pourquoi l’information reste parcellaire sur l’étendue de l’épidémie
AFP.

Chaque jour depuis la découverte du coronavirus Covid-19, l’OMS, organisation mondiale de la santé, dresse un bilan de la propagation de la maladie. Un coup d’œil sur la carte suffit à déceler des disparités entre continents, entre régions. Certains pays, encerclés par le virus, sont épargnés. Comment l’expliquer ? Comment l’OMS fait-elle pour collecter ces chiffres ? Sont-ils fiables ?

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct