Quarantaine, écoles, transports: qui décide quoi?

La crise du coronavirus est actuellement traitée sous le volet sanitaire. On parle surtout de prévention et de traçage des personnes contaminées. Si le volet sécuritaire devait être activé, ce qui n’est pas à l’ordre du jour, le Centre de crise, en collaboration avec les autorités fédérales, passerait alors au premier plan. Comme pour le H1N1 (la grippe aviaire) en 2009 ou les attentats de Bruxelles en 2016.

Qui met en quarantaine ? Des médecins de référence qui font rapport au Groupe de gestion du risque (RMG) au niveau fédéral peuvent décider de placer des personnes ou un lieu en quarantaine pour raison sanitaire. « Mais attention, rien n’a prouvé jusqu’ici que c’était la bonne chose à faire », nous assure une source très bien placée. Un bourgmestre, un gouverneur ou le ministre de l’Intérieur peuvent aussi décider de fermer ou annuler tout rassemblement public pour des raisons de sécurité.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct