David Clarinval au «Soir»: «Pas d’amendement populiste sur le budget»

«
A politique inchangée, la Belgique va dépasser le seuil des 3
% de déficit budgétaire au cours de cette législature. Peut-être même plus vite qu’on ne le pense.
» © Pierre-Yves Thienpont.
« A politique inchangée, la Belgique va dépasser le seuil des 3 % de déficit budgétaire au cours de cette législature. Peut-être même plus vite qu’on ne le pense. » © Pierre-Yves Thienpont.

entretien

Dans l’entretien qu’il a accordé au Soir, le ministre fédéral du Budget et vice-Premier David Clarinval (MR) appelle le Parlement à prendre ses responsabilités – à savoir : voter les « douzièmes provisoires » sans tenter d’y greffer d’autres revendications. Pour David Clarinval, la situation économique et budgétaire est préoccupante, notamment quant aux conséquences potentielles de l’épidémie de coronavirus. « A politique inchangée, la Belgique va dépasser le seuil des 3 % au cours de cette législature et s’exposer ainsi à l’ouverture par la Commission européenne d’une procédure de déficit excessif. Peut-être même plus vite qu’on ne le pense », met en garde le ministre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct