Syrie: Poutine a laissé Erdogan frapper le régime syrien

Un convoi militaire turc non loin d’Idlib
: le président Erdogan a lancé son opération «
Bouclier de printemps
» sur le territoire syrien.
Un convoi militaire turc non loin d’Idlib : le président Erdogan a lancé son opération « Bouclier de printemps » sur le territoire syrien. - AFP.

Recep Tayyip Erdogan est passé aux actes. Avec ou sans l’accord de Vladimir Poutine ? Après avoir maintes fois promis l’enfer au régime syrien ces derniers temps, singulièrement lorsque des frappes ont tué trois dizaines de soldats turcs dans la province syrienne d’Idlib le 27 février, le président turc a lancé ce dimanche l’opération « Bouclier de printemps » contre les forces du régime de Bachar el-Assad dans cette même province. Les frappes turques avaient cependant commencé depuis plusieurs jours. Selon Ankara, les premières évaluations sont satisfaisantes.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct