Pairi Daiza contribue au retour de l’ara de Spix dans la nature

Il reste un peu plus de 150 aras de Spix nés et vivants en captivité. Les scientifiques jugent ce nombre suffisant pour tenter une réintroduction dans la nature.
Il reste un peu plus de 150 aras de Spix nés et vivants en captivité. Les scientifiques jugent ce nombre suffisant pour tenter une réintroduction dans la nature. - D.R.

Après avoir été officiellement déclaré éteint dans la nature au début du siècle, l’ara de Spix va bientôt y faire son grand retour. Cinquante-deux spécimens de ce remarquable perroquet bleu – devenu célèbre pour son apparition dans le film d’animation Rio – s’envolent ce mardi matin d’Allemagne à destination de la ville de Petrolina, dans le nord-est du Brésil. Là, ils seront hébergés pendant plusieurs mois à Curaçá dans un « centre de remise en liberté », afin de s’habituer à ce qui deviendra leur nouvel environnement avant de pouvoir être définitivement lâchés dans la nature. Trois de ces aras proviennent de Pairi Daiza. En juin 2018, le parc animalier avait accueilli quatre individus, premiers éléments d’une petite colonie logée dans un nouveau centre de reproduction construit in situ.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct