Basket: feu vert pour Ostende à Tenerife

« Nos joueurs sont arrivés sous le soleil à Tenerife. Mais notre docteur, qui leur avait demandé d’éviter le traditionnel ‘hand-shake’ de fin de match avec le public samedi, est quand même inquiet », reconnait Marie De Clerck, la directrice générale d’Ostende, qui dispute son huitième de finale aller de la Champions League de basket ce mardi dans le nord de l’île canarienne, alors que l’hôtel en quarantaine depuis plusieurs jours se situe dans le sud. « La BCL estimant qu’il n’y avait pas de raison d’envisager un report ou une délocalisation, pas plus que des mesures particulières, nous n’avions d’autre choix. » Surtout que c’est la première fois en quatre éditions que le club côtier s’est extirpé de sa poule. « Malheureusement, avec peu d’espoir de rallier les quarts de finale. »

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct