Natalité: les Belges peuvent faire mieux

Natalité: les Belges peuvent faire mieux
La Voix du Nord.

En 2070, peut-être les voitures voleront-elles, ou elles n’existeront plus. La société, elle, aura assurément vieilli. La population se renouvellera moins bien qu’aujourd’hui. Le faible taux de fécondité est en cause.

Le Bureau fédéral du Plan publie ce mardi ses projections démographiques 2019-2070. Il met en évidence l’impact de scénarios alternatifs de la fécondité sur la croissance démographique.

En 2018, le taux de fécondité par femme était de 1,6 enfant. Dans leurs projections établies jusqu’en 2070, les démographes l’envisagent aujourd’hui à hauteur de 1,7 enfant par femme. Cette faible augmentation ne conforte toutefois pas leurs prévisions initiales.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct