Jasper Stuyven entend confirmer sa grande forme

C’est évidemment enfoncer une porte ouverte d’imaginer que les Wallons seront davantage motivés que les autres au départ de cette nouvelle édition du Samyn, entre Quaregnon et Dour. Car la course, souvent éprouvante, dans des conditions climatiques parfois extrêmes (comme en 2018, victoire de Tersptra, alors qu’il gelait) se situe dans la continuité du week-end d’ouverture en Flandre. Avec ses douze bornes de pavés, elle s’offre aux « Flahutes », parmi lesquels Jasper Stuyven (Trek) aimerait profiter de sa forme du moment, sur un parcours qu’il maîtrise. Sans le champion du monde Perdersen, un moment annoncé, le Louvaniste aura les coudées franches pour s’opposer à l’épouvantail annuel du Mémorial Samyn, Deceuninck-Quick Step.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct