JO de Tokyo: le COIB veut éviter que ses athlètes ne puissent plus s’entraîner

photo news
photo news

A J – 142 (ce mardi matin) des prochains JO, certains veillent au grain pour ne pas que leurs sportifs voient leur préparation perturbée, dans la mesure de leurs possibilités, évidemment. Sans aller jusqu’à imiter son homologue australien, le Comité olympique et interfédéral belge (COIB) affirme suivre à la trace, depuis quelque temps, ceux et celles qui défendront les couleurs du pays à Tokyo.

« Nous sommes au courant de la planification de chacun d’entre eux », affirme Olav Spahl, le directeur sportif de l’institution. « Notre équipe connaît presque par cœur les endroits où ils se trouvent ! »

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct