lesoirimmo

Primaires démocrates: le «Super Tuesday», les candidats démocrates à quitte ou double

US-PRESIDENTIAL-CANDIDATE-BERNIE-SANDERS-CAMPAIGNS-ACROSS-U.S.-A
AFP

Tout jusqu’ici était affaire de prévisions, et de regards inquiets vers la boule de cristal. Après un mois de chauffe pour lancer les primaires démocrates, les premiers enseignements sont tombés : Bernie Sanders est le seul à esquisser l’ébauche d’une coalition nationale, rappelant celle assemblée par Barack Obama en 2008 puis 2012. Joe Biden demeure seul en tête du palmarès pour le si crucial vote noir. Elizabeth Warren n’y croit plus, incapable d’étendre son influence et sa popularité au-delà du Massachusetts, son Etat d’origine. Pete Buttigieg, Amy Klobuchar (voir ci-dessous) et Tom Steyer ont jeté l’éponge, plombés par le même mal. Mike Bloomberg, le milliardaire new-yorkais, s’accroche au bastingage, à coups de centaines de millions de dollars investis de sa poche, malgré ses piteuses performances télévisées, tout comme la relativement anonyme Tulsi Gabbard.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct