Moteurs: annulations et menaces sur deux et quatre roues

Annulé à Doha.
Annulé à Doha. - Photo News

Même si les bruits de moteurs venaient à effrayer le coronavirus (c’est une image), celui-ci a encore de beaux jours devant lui, vu le nombre croissant d’épreuves pétaradantes frappées d’annulation, ou à tout le moins menacées. Pour l’heure, les motards ont le plus trinqué. La manche d’ouverture du championnat MotoGP, prévue ce dimanche à Doha, a été annulée, tandis que le GP de Thaïlande (prévu le 22 mars) a été reporté. A Doha, les courses des catégories inférieures (Moto2 et 3) sont maintenues, « en raison du fait que les équipes sont (restées) sur place ». Une décision qui illustre la stigmatisation des teams italiens actifs en MotoGP, et dont une partie du personnel était rentrée en Europe entre les essais d’avant-saison et la course.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct