lesoirimmo

Aloïse Sauvage Dévorantes

<span>Aloïse Sauvage</span> Dévorantes

Plus que la sonorité moderne inspirée des musiques urbaines aux teintes électro, le premier album d’Aloïse impressionne par ses textes finement écrits sur le thème de l’amour, de la difficulté à aimer et à être aimé. Toute la vie et Et cette tristesse ne sont que douleur alors qu’Omowi a les allures combattantes contre toutes les homophobies. Aloïse n’est qu’amour même quand elle s’adresse à son père trop longtemps absent.

Ce disque est celui d’une jeune femme franche, cash et émouvante.

Le 8 mai aux Nuits Botanique (Saint-Josse) et le 29 août aux Solidarités (Namur).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct