Le festival Factory révèle les artistes émergents

Magrit Coulon
: «
On s’est demandé comment, avec des corps jeunes, évoquer des corps âgés.
»
Magrit Coulon : « On s’est demandé comment, avec des corps jeunes, évoquer des corps âgés. » - M. Briand

N’allez pas vous méprendre ! Factory emprunte peut-être son nom au célèbre atelier new-yorkais d’Andy Warhol, il n’en reprend certainement pas l’esprit « superstar ». Là où l’homme à la perruque blanche faisait rentrer dans son loft branché des anonymes pour en faire des icônes plus ou moins éphémères d’une pop-culture avide de produire du mythe à la chaîne, la Factory liégeoise se penche au contraire sur des imaginaires faits main et profondément humains, des univers en devenir, bref des artistes émergents qui aspirent peut-être à la gloire mais travaillent avant tout à construire des récits proches de nous.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct