«Benni» ou quand la société atteint ses limites

« Pour Helena, c’était aussi un peu amusant de pouvoir se comporter d’une manière dont il n’est jamais permis de se comporter. »
« Pour Helena, c’était aussi un peu amusant de pouvoir se comporter d’une manière dont il n’est jamais permis de se comporter. » - D.R.

Née à Braunschweig (ville du nord de l’Allemagne, proche de Hanovre), Nora Fingscheidt a grandi entre l’Allemagne et l’Argentine. Après s’être illustrée dans le documentaire et avec de nombreux courts-métrages, elle signe Benni (System Crasher), un premier long-métrage de fiction, brillant, intense et impressionnant de maîtrise.

Prix Alfred-Bauer à Berlin en 2009, le film suit Benni (la remarquable Helena Zengler), une petite fille de 9 ans souffrant d’excès de colères incontrôlés. Ballottée de services sociaux en hôpitaux, elle démontre à elle seule les limites du système et des structures d’accueil. Un film bouleversant qui a ouvert les portes du cinéma mondial à la réalisatrice allemande. Actuellement à Los Angeles, elle est en plein tournage de son deuxième long-métrage, produit par Netflix et mettant en scène Sandra Bullock.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct