Les Israéliens décident de garder «Bibi» Netanyahou à leur tête

Binyamin Netanyahou avec sa femme Sara dans la nuit de lundi à mardi à Tel-Aviv
: un triomphe presque parfait.
Binyamin Netanyahou avec sa femme Sara dans la nuit de lundi à mardi à Tel-Aviv : un triomphe presque parfait. - Photo News/Tal Shahar.

Un incroyable exploit électoral ! Binyamin Netanyahou, l’insubmersible Premier ministre qui est aussi le chef de la droite nationaliste israélienne, a remporté un pari des plus incertains ce lundi 2 mars, en menant son parti, le Likoud, vers la victoire lors des troisièmes élections législatives tenues en moins d’un an en Israël. Les chiffres officiels définitifs ne sont pas encore disponibles, mais avec deux formations ultra-orthodoxes et un petit parti proche des colons, le bloc de la droite dure israélienne se situe entre 59 et 61 sièges sur les 120 que compte la Knesset.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct