Le coronavirus s’ajoute aux plaies forestières des scolytes et de la PPA

Le scolyte (notre photo), la peste porcine, le coronavirus et peut-être le Brexit sont autant d’éléments qui fragilisent la filière bois.
Le scolyte (notre photo), la peste porcine, le coronavirus et peut-être le Brexit sont autant d’éléments qui fragilisent la filière bois. - J.-L. B.

Scolytes, PPA, et dans une bien moindre mesure les deux tempêtes de janvier, la forêt n’en finit pas de subir les caprices de la météo et d’autres attaques. Et désormais, il faut y ajouter le coronavirus ! En effet, depuis des années, la Chine est un gros importateur de bois européen, et cela s’est accentué ces deux dernières années avec le bois scolyté qui a inondé le marché européen, nos scieries ne pouvant tout engloutir et transformer. Les Chinois ont donc acheté des conteneurs de bois scolytés à tour de bras, à petit prix mais au moins, ce bois-là partait…

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct