Judo: Toma Nikiforov devra encore attendre

L’annulation du GP de Rabat n’arrange pas du tout les affaires de Toma Nikiforov.
L’annulation du GP de Rabat n’arrange pas du tout les affaires de Toma Nikiforov. - Aleksandar Djorovic/Photo News.

La crise du coronavirus continue de frapper le monde du sport. Ce mardi, c’est le judo qui en a été victime avec l’annulation du Grand Prix de Rabat, prévu de vendredi à dimanche. Le gouvernement marocain a, en effet, décidé d’annuler toutes les compétitions sportives internationales, les expositions et les rassemblements populaires dans tout le pays.

Cette décision ne fait pas les affaires des judokas toujours à la recherche de points précieux pour le ranking olympique en vue de la qualification pour les JO de Tokyo. C’est notamment le cas de Toma Nikiforov, qui devait effectuer sa rentrée après 8 mois d’absence suite à deux opérations aux épaules subies en 2019. Le champion d’Europe 2018 des moins de 100 kg, qui a forcément loupé un grand nombre d’épreuves, est en besoin urgent de résultats. Se voir privé d’un tournoi alors qu’il était enfin prêt à reprendre la compétition est tout sauf une bonne nouvelle.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct