Christophe Brandt après le Samyn: «Notre bilan est exécrable»

Lionel Taminiaux a sauvé les meubles lors du GP Samyn.
Lionel Taminiaux a sauvé les meubles lors du GP Samyn. - Bingoal-WB.

A Dour, l’heure est au premier bilan. Le Samyn vient de refermer le « triptyque » d’ouverture de la saison en Belgique après le Nieuwsblad et Kuurne. Du coup, entre le blanc et le noir caractéristiques de sentiments fluctuants, le curseur hésite, cherchant à qualifier au mieux les prestations inaugurales. Mais plus que la figue ou le raisin, Christophe Brandt, lui, retient surtout les pépins qui restent manifestement en travers de sa gorge. « Exécrable », lance le manager général de la formation Bingoal Wallonie-Bruxelles au sortir de la première course wallonne de l’année. « Dans l’ensemble des trois courses, on a un peu rêvé parce qu’on avait un homme devant dimanche à Kuurne (Boris Vallée) mais globalement, on a encore beaucoup de pain sur la planche. Ici, Lionel a sauvé les meubles mais sur la prestation de groupe, ce n’est pas bon. Il y a un manque de cohésion de l’équipe. »

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct