Presse: Chine et Etats-Unis, l’escalade des représailles

Selon les correspondants étrangers basés en Chine, leurs conditions de travail sont de plus en plus difficiles. Et le bras-de-fer entre la Chine et les USA ne devrait pas faciliter les choses.
Selon les correspondants étrangers basés en Chine, leurs conditions de travail sont de plus en plus difficiles. Et le bras-de-fer entre la Chine et les USA ne devrait pas faciliter les choses. - Reuters.

Décodage

Alors que la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine est en voie de relatif apaisement depuis l’accord signé par les deux parties mi-janvier, Washington n’a pas hésité à ouvrir un nouveau front en ciblant des entreprises de presse chinoises.

Mi-février, l’administration Trump avait ouvert les hostilités en décidant que cinq organismes publics d’information chinois - l’agence Xinhua, Radio Chine International, la télévision CGTN, les journaux China Daily et Le Quotidien du Peuple -seraient désormais traités comme des agences du gouvernement chinois. Leur personnel serait soumis aux mêmes règles que les diplomates chinois en poste aux USA.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct