Sur les traces des 89 sans-abri qui ont perdu la vie à Bruxelles et en Wallonie

Sur les traces des 89 sans-abri qui ont perdu la vie à Bruxelles et en Wallonie

Sur quelques cartons à même le trottoir ou sur un banc, emmitouflé dans une couverture, un SDF semble dormir. Ou bien, comme le dormeur du Val, est-il mort en réalité… Qui n’a jamais appréhendé de faire ce macabre constat ?

C’est une promeneuse qui a trouvé le corps sans vie de Salvatore, dans sa tente en bordure du parc du Waux-Hall, à Mons. Quelques mois plus tard, au même endroit, quelqu’un découvrait le cadavre d’Alain, un enseignant que les aléas de la vie avaient privé de domicile.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct