Les hôtels belges touchés inégalement par le coronavirus

Les hôtels belges touchés inégalement par le coronavirus
Photo News

Les premiers effets de l’épidémie du coronavirus se font sentir dans l’hôtellerie, tributaire en bonne partie du tourisme mais aussi du public des hommes d’affaires.

À Bruges, il n’y a pas péril en la demeure. Mais la situation pourrait rapidement évoluer : « Il y a beaucoup d’annulations de la part de groupes de voyageurs asiatiques. Ils annulent leur venue en avril. Pour le mois de mars, seuls quelques congrès ont été annulés jusqu’à présent », explique Patrick Maes, qui dirige un hôtel du centre-ville. Du reste, il estime relatifs les effets de l’épidémie sur sa clientèle : « Le mois de mars n’est pas la haute saison, les touristes ne sont traditionnellement pas très nombreux en cette période. »

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct