Farrell et McNamara,les femmes architectes libérées

Yvonne Farrell et Shelley McNamara, cofondatrices de Grafton Architects.
Yvonne Farrell et Shelley McNamara, cofondatrices de Grafton Architects. - Alice Clancy.

Zaha Hadid, la créatrice anglo-irakienne de la piscine des JO de Londres ou de la Tour de l’innovation de Hong Kong, fut la première femme architecte couronnée par le jury du Pritzker, en 2004. Seize ans plus tard, les Irlandaises Yvonne Farrell et Shelley McNamara sont primées à l’égal des hommes pour l’intelligence de leur architecture et leur « capacité à maintenir une échelle humaine » dans leurs constructions.

Les deux lauréates ont fondé le bureau Grafton Architects à Dublin, en 1978. Adeptes des masses de béton brut et d’une esthétique solide flirtant parfois avec le brutalisme, elles maîtrisent la magie de la lumière. C’est par là que ce duo visionnaire apporte de la légèreté dans les structures monumentales des bâtiments universitaires et des bibliothèques dont il s’est fait une spécialité. L’esthétique des Irlandaises repose sur la libération de l’espace, le thème qu’elles avaient choisi pour la Biennale d’architecture de Venise, en 2018.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct